RETROSPECTIVE – VIGILANCE OBLIGE

propos recueillis du livre  » l’honneur de ST Arnaud »  de François Maspéro

« Monotonie de la besogne pacificatrice en Kabylie : « Les beaux orangers que mon vandalisme va abattre ! Que ne puis-je t’envoyer cette jolie forêt-là à Noisy ! Ta femme serait bien heureuse. Je brûle aujourd’hui les propriétés et les villages de Ben Salem et de Bel Cassem-ou-Cassi… Les Kabyles ont éprouvé des pertes considérables ; nous marchons sur leurs cadavres. »

Dure épreuve des grandeurs et servitudes militaires : « Alors je fais hermétiquement boucher toutes les issues et je fais un vaste cimetière. La terre couvrira à jamais les cadavres de ces fantastiques. Personne n’est descendu dans les cavernes : personne que moi ne sait qu’il y a là-dessous cinq cents brigands qui n’égorgeront plus les Français. Un rapport confidentiel a tout dit au maréchal (Bugeaud) simplement sans poésie terrible ni images. Frère, personne n’est bon par goût ou par nature comme moi. Du 8 au 12, j’ai été malade mais ma conscience ne me reproche rien. J’ai fait mon devoir de chef, et demain je recommencerai. » 

propos d’un Maréchal , c’était un colonisateur! 

Mais quand les bouchers sont tes propres frères!!! Quelle interprétation et quel sens donneras-tu au récit?

 

 

COLLECTIF NORMAND FILPAC CGT |
Association des Parens d'El... |
Association felis'city - ad... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Internationale ...
| ASSOCIATION V.I.V.R.E.S
| Société Timbrophile de Reims